Le projet

Aujourd’hui un Pôle régional Cirque

Aujourd’hui, le Pôle Cirque Le Mans est porté par deux entités, la Cité du Cirque et Le Mans fait son Cirque, qui mettent en synergie leurs actions sur le territoire régional et dans une perspective nationale :

un festival de cirque actuel, Le Mans fait son Cirque (21e édition en 2022)
une programmation à l’année (saison 2021-2022)
une école de cirque inaugurée en 2008, la Cité du Cirque (600 pratiquants amateurs)
25 à 35 compagnies accueillies chaque année en résidence à la Cité du Cirque ou dans des lieux partenaires
➔ des aides à la création (15 coproductions par an)
➔ des ressources pour les professionnels
un espace d’entraînement libre à la Cité du Cirque
des actions culturelles sur le territoire (dont un Contrat local d’éducation artistique et culturelle depuis 2017 mis en œuvre par la Ville du Mans)
une coopération au niveau national grâce à des réseaux de la filière cirque dont le Pôle est membre actif : Territoires de Cirque, Fédération française des écoles de cirque, Onda, Pôle de ressources pour l’éducation artistique et culturelle
un engagement éco-responsable pour la réduction de l’impact environnemental de la saison et du festival Le Mans fait son Cirque, en lien avec le Pays du Mans et le réseau Éco-événement (REEVE).

Fresque réalisée par MioShe à la Cité du Cirque – Plein Champ Off © Ville du Mans

Un Pôle national Cirque en devenir

Sous le nom Le Plongeoir – Cité du Cirque, le projet cirque au Mans est en cours de labellisation Pôle national Cirque, il deviendrait le 14e du territoire français et serait le premier Pôle national en région Pays de la Loire.

Un Pôle national Cirque, c’est un lieu spécifique dédié à l’esthétique cirque ou un lieu généraliste, un label national qui reconnaît le travail en faveur du cirque, un établissement référent au niveau territorial, national et international.

Les missions principales d’un Pôle national Cirque :

➔ L’accompagnement et le soutien à la création
➔ La diffusion de spectacles de cirque
L’éducation artistique et culturelle et la transmission des arts du cirque (en lien avec les pratiques amateurs)
Le lien avec les écoles d’enseignement supérieur
L’accompagnement des professionnels du secteur
Le développement de réseaux cirque sur le territoire

La singularité du projet au Mans

Une approche sur l’ensemble de la filière cirque : des pratiques amateurs à la reconversion des artistes professionnels, en passant par le soutien à la création et la diffusion de spectacles
Une grande école de cirque pluridisciplinaire recouvrant l’ensemble des pratiques
➔ Le travail autour des esthétiques en circulaire et du passage frontal – circulaire
Des équipements hors norme : la Cité du Cirque, 1 300 m² dédiés à la pédagogie et à la création (voir la visite virtuelle), et le futur chapiteau permanent (livraison prévue à l’été 2022)

« Le cirque est au cœur des projets culturels de la Ville du Mans », Stéphane Le Foll (lire l’entretien dans La Terrasse)


Le festival

Monad - Yin Zéro - LMFSC19 © Photographyk

Monad – Yin Zéro – LMFSC19 © Photographyk

Un festival de cirque actuel depuis 2001

Depuis 2001, Le Mans fait son Cirque est une manifestation incontournable de la vie culturelle mancelle. Il se déroule chaque année en juin sur une dizaine de jours, alternant d’une année sur l’autre, forme champêtre sur la promenade Newton à proximité de la Cité du Cirque, et forme urbaine en cœur de ville avec la parade qui rassemble plus d’un millier d’amateurs.

Organisé par Le Plongeoir – Cité du Cirque, en partenariat avec la Ville du Mans, le festival Le Mans fait son Cirque est devenu au fil des années un rendez-vous majeur du secteur grâce au développement d’un réseau de soutien en faveur du cirque contemporain et à la mise en place de rencontres artistiques et professionnelles. Le festival reçoit le soutien du Conseil régional des Pays de la Loire et de l’Onda – Office national de diffusion artistique.

La programmation en quelques mots

➔ Les nouvelles écritures du cirque contemporain au croisement des esthétiques (danse, musiques actuelles, architecture…).
➔ Une attention particulière portée à la création sous chapiteau et à l’écriture en circulaire.
➔ Un soutien aux compagnies émergentes et à la jeune création du cirque contemporain.
➔ Un soutien tout au long du processus de création : une grande partie des spectacles programmés est accompagnée et soutenue par le Plongeoir – Cité du Cirque, par un accueil en résidence et/ou une coproduction et/ou un préachat.

Il n’est pas encore minuit, compagnie XY – Le Mans fait son Cirque 2015 © Tomas Reyes

L’édition 2022

Pour cette 21e édition du 14 au 27 juin 2022 le festival Le Mans fait son Cirque installe ses chapiteaux promenade Newton, à proximité de la Cité du Cirque et du futur chapiteau permanent. Si les bords de l’Huisne sont le site central du festival, la programmation s’étend sur le territoire, en lien avec les acteurs culturels tels que EVE – Scène Universitaire, les Musées du Mans, la Scène de musiques actuelles Superforma, le festival Plein Champ. La Scène nationale Les Quinconces et L’Espal accueillera l’ouverture du festival.

Promouvant notamment les écritures circulaires, sous chapiteau ou en extérieur, Le Mans fait son Cirque propose un instantané de la création circassienne, de la plus intimiste à la plus spectaculaire. Avec plus de 60 représentations, dont deux premières sous chapiteau, des rencontres professionnelles ainsi que la présence de l’ensemble de la filière cirque, des pratiques amateurs aux enseignements supérieurs, le festival Le Mans fait son Cirque s’inscrit comme un événement phare de la saison estivale, tout en proximité et convivialité.

En 2021, les 20 ans !

En 2021, le festival Le Mans fait son Cirque fête sa 20e édition ! Après une première saison cirque bouleversée par la crise sanitaire et marquée par des expérimentations audiovisuelles et radiophoniques, les artistes et l’équipe de Le Mans fait son Cirque sont très heureux de retrouver le public autour de la piste pour ses 20 ans ! Cet anniversaire témoigne de la forte dynamique du cirque au Mans. Depuis ses débuts, le festival n’a cessé d’évoluer afin d’offrir un instantané de la création circassienne contemporaine. 2021, c’est aussi la perspective d’une labellisation nationale du Pôle Cirque et la construction du chapiteau permanent.

Du 18 au 27 juin 2021, le festival s’installe sur la promenade Newton pour plus de 80 représentations de cirque actuel. Aux spectacles s’ajoutent ateliers, visites, expositions et rencontres professionnelles. La programmation joue les prolongations jusqu’en juillet.

Le coin des nostalgiques : programme 2021programme 2019 / programme 2018 / programme 2017


La saison

Ouverture de saison, octobre 2020. Résiste – cie les filles du renard pâle © Thomas Brousmiche

Une saison cirque 2021-2022

La programmation cirque s’étend désormais sur toute l’année au Mans. La saison cirque se déploie de septembre à mai et s’articule avec le festival en juin. 

Après une saison 2020-2021 inaugurale perturbée par la crise sanitaire, terrain d’expérimentations multiples (la Nuit du Cirque numérique en novembre 2020, l’étape radiophonique de Périple 2021), la 2e saison cirque a été lancée sur les rails en septembre 2021 ! Ce qu’il faut retenir de cette saison : 25 spectacles à découvrir de septembre 2021 à mai 2022, un rallye urbain pour la Nuit du Cirque, des partenariats avec les grands événements du Mans (Faites Lire !, Le Mans Sonore) et avec les acteurs culturels (Les Quinconces & L’espal, le Palais des Congrès et de la Culture, Superforma, les musées du Mans…), une programmation spéciale à Noël, un événement sur la thématique du genre en mai, deux spectacles de Johann Le Guillerm dans le cadre d’Attraction Le Mans, l’accent mis sur les chapiteaux et la forme circulaire, du cirque dans des lieux non dédiés. Découvrir le programme


Les correspondances artistiques

Correspondances artistiques - portraits

Correspondances artistiques – Les portraits


4 artistes tissent le fil rouge de la saison 

Le Mans fait son Cirque engage pour la première fois une collaboration transversale avec quatre artistes afin de proposer aux spectateurs des rencontres uniques. Fil rouge de la saison cirque 2020-2021, cette correspondance artistique a l’ambition de s’inscrire dans la durée afin de permettre des expérimentations, des laboratoires de recherche, un échange au long cours, des essais de cirque… Ce projet n’a de règles que celles de s’écrire en pleine collaboration et d’avoir pour moteur la création circassienne et le partage avec le public.

Complices de plusieurs années, venant d’horizons divers et portant des projets artistiques passionnants, ces artistes ont le point commun d’avoir une écriture circassienne des plus atypiques.

– Samantha Lopez Trapéziste et chanteuse, Samantha Lopez démarre à l’école de cirque Turbul’ à Nîmes. En 2015, elle rejoint le cursus d’insertion professionnelle du Lido à Toulouse, puis co-fonde La June compagnie. Deux ans plus tard, le premier spectacle de la compagnie, DRU, reçoit le prix de l’écriture cirque Beaumarchais SACD. Le premier album du groupe Surprise, dans lequel elle chante et compose, sort en 2019. Deuxième création de la compagnie, Ogre sort à l’automne 2020. En 2021, elle rejoindra la nouvelle création du Surnatural Orchestra et Cirque Inextrémiste, Comment le Vent… en tant que chanteuse et circassienne.

– Yann Frisch est fasciné depuis l’enfance par la magie et le cirque. Il suit des cours à Tapaj et Chien de cirque, future Cité du Cirque du Mans, puis au Lido de Toulouse. Dès 2010, il collabore avec la Compagnie 14:20 et crée Baltass, numéro avec lequel il obtient les titres de champion de France (2010 à 2013), d’Europe (2011), du monde (2012) de magie. En 2013, il est l’un des créateurs d’Oktobre et fonde sa compagnie, L’Absente, dont le premier spectacle, Le Syndrome de Cassandre, sort en 2015. Il est ensuite l’un des auteurs interprètes du cabaret Nous, rêveurs définitifs (2016), puis crée Le Paradoxe de Georges, un spectacle de cartomagie, dans son théâtre itinérant conçu sur mesure, en 2018. La même année, il est nommé ambassadeur de la Ville du Mans.

Aude Martos Danseuse et acrobate, elle se dirige vers divers agrès pour s’ouvrir un espace d’expression et de jeu. Suite à sa formation au Lido, elle fonde la Kevin Compagnie avec Noam Wise, et crée le spectacle Kevin (lauréat Circus next 2013). Après plusieurs expériences d’interprétariat dans différentes compagnies de cirque et théâtre, Aude co-écrit et joue Deixe me un spectacle de cirque incisif et bouffonesque, puis collabore avec la compagnie 100 issues pour le spectacle sous chapiteau Don’t Feed The Alligators. Elle travaille désormais essentiellement avec la Société Protectrice de Petites Idées fondée par Federico Robledo et Nanda Suc pour le spectacle axé sur le tunning et le ruban de GRS, Heavy Motors, et la prochaine création Violent, performance et poème défouloirs en salle. En parallèle, Aude explore le milieu vidéo à travers différents clips et moyens métrages. Elle chante également dans un groupe de punk le dimanche.

Johan Swartvagher Sa pratique croise arts du cirque et arts de la rue. Lauréat SACD Auteur de la création jonglée 2017, il œuvre au sein de différents collectifs. Après avoir fondé et participé à la Formation Alternative et Autogérée aux Arts du Cirque, en 2006, il crée les performances Mars 07, Sans Titre, Ceci n’est pas un Urinoir et La Réconciliation au sein du collectif Martine à la Plage. Avec Protocole, il co-écrit Monument. Leur prochaine création, Périple 2021 est lauréate du dispositif « Écrire pour la rue ». En création actuellement avec la compagnie Ea Eo, il travaille à la mise en place d’un spectacle-manifeste de jonglage sous chapiteau : Les Fauves. Également metteur -en -scène, il a travaillé pour une dizaine d’autres compagnies.

Des cartes blanches

Écoutez les quatre artistes dans leur première émission de radio « On fera mieux la prochaine fois » enregistrée avec la complicité de Radio Alpa à Noël 2020.

En ouverture du festival Le Mans fait son Cirque 2021, les artistes ont eu une carte blanche spectaculaire pour proposer une expérience originale au public. Un spectacle créé in situ, dans un lieu gardé surprise jusqu’au dernier moment (une prairie de l’Arche de la Nature).

On prend les mêmes et on recommence ! Pour ouvrir la saison cirque 2021-2022, c’est cette fois à bord d’un train TER que Johan Swartvagher et le collectif Protocole ont imaginé une performance à 160 km/h ! Un partenariat avec SNCF TER Pays de la Loire et la Ville du Mans.

Un projet épistolaire

Les quatre artistes, Aude, Samantha, Yann et Johan se lancent dans une correspondance écrite avec le Pôle Cirque Le Mans. Suivez les échanges sur leur blog.


Le chapiteau

Le chapiteau permanent, le nouvel équipement de la Ville du Mans

En 2022, le chapiteau permanent s’élèvera à côté de la Cité du Cirque. Porté par la Ville du Mans, cet équipement actuellement en construction vient compléter les infrastructures du Plongeoir – Cité du Cirque, Pôle Cirque Le Mans, et appuie sa démarche de labellisation nationale. Unique en Pays de la Loire, le chapiteau permanent est destiné aux artistes de cirque professionnels, aux pratiquants amateurs et aux habitants du territoire. Les 1 000 m² sont dédiés à la création, à la diffusion de spectacle, aux pratiques amateurs, avec une large place faite à la convivialité.

Imaginée par l’architecte Christophe Theilmann, cette construction est atypique par de nombreux aspects : un signal architectural fort reprenant les codes du cirque, une intégration au cœur d’un quartier Politique de la ville, la continuité de la reconversion de l’ancienne piscine des Sablons, une recherche sur l’acoustique et le confort thermique dans une démarche écologique, des équipements techniques et scéniques spécifiques aux disciplines et aux agrès circassiens.

Le chapiteau permanent est voulu comme un lieu ouvert sur le quartier tant dans sa construction, son organisation que dans sa gestion. Il se présente comme un nouveau lieu de sociabilité et de rencontres proposé aux habitants du territoire, aux usagers et au public, en corrélation avec la notion de « cirque au quotidien » qui traverse tout le projet artistique du Plongeoir – Cité du Cirque.

Le Plongeoir – Cité du Cirque déploie un projet de médiation pour faire du temps de la construction, un temps de création artistique et d’appropriation du lieu par les habitants, les artistes et le public. Ce projet se décline en de multiples propositions : les cafés-chantier chaque mercredi matin, les visites guidées, les cartes blanches à des artistes de cirque, les ateliers scolaires, la permanence architecturale…

Le chapiteau est le sujet d’un documentaire et d’une web-série réalisés par Bertrand Guerry pour France 3 Pays de La Loire et produit par O.H.N.K, à suivre sur Facebook et Instagram @lechapiteau.cirque

« Tout entier prêt à s’arracher à l’attraction terrestre, comme le font les artistes qui le peuplent. » : le chapiteau vu par son architecte Christophe Theilmann (lire l’entretien dans La Terrasse)

La fiche technique
surface de 1 000 m²
piste circulaire de 13 mètres de diamètre
hauteur du chapiteau : 20 mètres
hauteur sous grill : 15 mètres
espace scénique modulable : 400 places en circulaire complet, 250 places en frontal, 700 places debout
foyer de 200 m²

Les porteurs de projet
Maîtrise d’ouvrage : Ville du Mans
Maîtrise d’œuvre : Christophe Theilmann et Laurie Bouzom (architectes), des têtes et des mains (BET gros œuvre), YM Ligot (BET structure bois)
Maîtrise d’usage : Le Plongeoir – Cité du Cirque, Pôle Cirque Le Mans

Début des travaux février 2021. Livraison prévue en septembre 2022.


L'équipe

L’équipe du Plongeoir – Cité du Cirque

Direction Richard Fournier
Direction adjointe, administration Tiphaine Marcault
Développement territorial Alexandre Boucher, Dimitri Bessière, Laura Grange
Enseignements et pratiques Géraldine Boy, Annabelle Alexandre, Anna Ito, Véronique Oudin, Louna Fayon, Dimitri Bessière, Cédric Brodeur, Pablo De Carlo, François Guillon, Romain Hélière, Mauricio Martinez Montanares
Administration Delphine Chevallier, Alicia Cordon
Production, coordination artistique Cassandre Torre, Léa Goffreteau (stage)
Communication
Anne-Lise Blossier, Mélinda Devanne, Marie Louvancour (stage)
Billetterie
Mélinda Devanne
Technique
Fabien Calu, Cédric Brodeur
Bâtiment Christian Noré, Antoinette Folschette
Accueil Elisabelle Zourdani, Fatiha Bechded, David Naulet

La mise en œuvre du festival et de la saison est rendue possible grâce aux concours des services de la Ville du Mans, des équipes d’intermittents et de vacataires.

Nous contacter

Les partenaires